17 Aug

Bol chantant ou bol tibétain

Publié par AttitudeZen ^ Mireille  - Catégories :  #Bouddhisme tibétain

Le bol chantant ou bol tibétain, est utilisé avant la méditation. Son son pur permet l'apaisement de l'esprit.


Le bol Reiki est réalisé de telle manière que le son qu'il émet soit en parfaite harmonie avec les chakras du corps.



Les bols chantants



Ils se rattachent à la culture pré-bouddhiste animiste chamaniste Bön de l'Himalaya d'où leur nom, souvent employé, de " bols tibétains ".


L'origine de ces bols remonterait à l'âge du bronze. Venus d'extrême orient, via la Mongolie, ils auraient été introduits au Tibet par des forgerons nomades adeptes du Chamanisme. Ils sont fabriqués actuellement au Népal, en Inde, au Bhutan et au Tibet.



Les bols chantants sont normalement constitués d'un alliage de 7 métaux représentant 7 planètes du Système Solaire : l'or (le Soleil), l'argent (la Lune), le mercure (Mercure), le cuivre (Venus), le fer (Mars), l'étain (Jupiter), le plomb (Saturne).


La légende dit que le fer employé aurait une origine céleste et viendrait de météorites ramassées dans I'Himalaya. Les alliages diffèrent suivant l'origine de la fabrication : riches en argent et en étain pour les bols d'origine tibétaine, plus riches en cuivre pour les bols fabriqués au Népal qui ont une teinte laiton pâle.


Les bols sont obtenus en martelant une plaque de métal sur une forme qui laisse des traces de façonnage sur le pourtour.



On peut faire sonner les bols chantants en les frappant ou en les frottant.


La manière la plus simple est de frapper
le bol à la manière d'un gong. Pour cela on peut utiliser une mailloche recouverte de feutre. Cette méthode permet d'assourdir le bruit de l'impact et d'obtenir un son très pur. On peut utiliser aussi simplement le doigt ou l'ongle.



L'autre manière est de frotter le bord extérieur du bol avec un bâton de bois dur.




Le bol est posé sur la paume ou sur le bout des doigts de la main gauche. Le bâton est fermement tenu de la main droite.

Le mouvement circulaire sur le bord du bol doit être régulier et relativement lent, la pression du bâton soutenue.






Avec un peu d'entraînement, un son chantant, riche en harmoniques va s'élever, transmettant ses ondes au corps entier par l'intermédiaire de la main gauche.


C'est à cette technique que ces bols doivent leur nom de " bols chantants ", elle serait celle utilisée autrefois par les Chamans.


Si l’on arrête le frottement, le son va disparaître progressivement mais la vibration persistera quelques minutes encore.
Commenter cet article

Archives

À propos

Vivre l'instant présent sereinement pour se préparer un futur et un passé plus heureux. Le bouddhisme tibétain m'attire depuis longtemps sans que je sache pourquoi. Découvrons le Tibet et sa philosophie de vie ensemble. Tashi Delek !

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog